Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les sanglots longs" de Philippe Masselot

Dans mes bagages pour les vacances, j'avais emporté deux livres de la collection Polars en Nord : Les sanglots longs de Philippe Masselot et De fric et de sang d'Alain Stucker. Je reviendrai sur ce dernier dans un autre article mais ce choix, involontaire, n'était pas dénué d'une certaine homogénéité, les deux ouvrages étant plutôt sombres et déroutants.

Dans Les sanglots longs, le tour de force de Philippe repose, à mon avis, sur sa faculté à nous faire vivre "de l'intérieur", le ressenti des différents protagonistes. La première partie demande donc une certaine attention car ce parti-pris est d'autant plus méritoire qu'à aucun moment le nom du coupable ou même un quelconque détail physique, ne sont divulgués.

Pour la suite, il faut bien entendu attendre les dernières pages pour connaître l'identité du coupable. On se prend alors au jeu de relire les premiers chapitres en ayant cette fois en tête le nom de celui-ci. Parallèlement, l'enquête de Vincent Colin, amnésique depuis qu'il a reçu une balle dans la tête, progresse au fur et à mesure qu'il tente de recoller les morceaux de cette mémoire disparue. Je ne m'étais jamais demandé ce que l'on ressentait lorsque l'on souffrait d'amnésie... Ne plus se souvenir de ses proches ou même simplement de ses préférences culinaires. Philippe Masselot l'a fait pour moi, pour nous.

Notons également le joli personnage de Zélie Marek, la très attachante collègue de Vincent.

Pour conclure, je dirais simplement que la découverte de la collection Polars en Nord (Gilles, Debouverie, Anne Clerson, Philippe Masselot et Alain Stucker, pour l'instant) me conforte encore un peu plus dans la fierté que j'éprouve à bientôt rejoindre cette grande "famille" en ma qualité de petit nouveau, comme le dit Philippe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :