Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"La voie du talion"

J'ai eu la chance de gagner ce livre lors d'un tirage au sort organisé en marge du salon "Les mines noires" de Noeux les Mines. Mais de toutes façons, j'avais prévu de l'acheter parce que, d'abord, la couverture m'intriguait, mais aussi pour découvrir l'un des premiers ouvrages de la toute jeune maison d'édition "Aconitum", sous la houlette de Gaylord Kemp. Qui plus est, les auteurs, Alexandra Coin et Erik Kwapinski sont tous deux très sympathiques. Aucune raison donc de bouder son plaisir.

Quelques mots sur les auteurs :

Si le parcours d'Alexandra est assez "classique", celui d'Erik est beaucoup plus atypique. Il ne me semble en effet pas courant de passer par la case "commando" pour devenir ensuite prof de philo ! Ils sont également adeptes d'arts martiaux. Ces différents éléments se retrouvent dans le roman : l'armée, le karaté, mais aussi la philosophie. Lors de notre rencontre, je leur avais demandé comment ils procédaient pour écrire à quatre mains. Ils m'avaient confié se répartir les chapitres. J'avais un peu peur que la différence de styles soit préjudiciable au texte. Il n'en est rien. Il m'a été impossible de déceler les changements d'auteurs tout au long de la lecture. Qu'ils soient un couple également à la ville n'est sans doute pas étranger à cette osmose dans l'écriture.

Les thèmes abordés :

Les sujets sont graves : syndrome post-traumatique, manipulation et, comme le titre l'indique, vengeance... Je ne vais évidemment par entrer dans les détails mais la souffrance de cet ex-militaire est très bien retranscrite. On comprend combien il peut être difficile de revenir à la vie civile après avoir vécu l'enfer de la guerre. Le héros a un petit côté Rambo. Non pas qu'il défouraille à tour de bras, mais dans sa déchéance, son abandon. La suite des événements ne sont pas de nature à améliorer son état... Quant à la manipulation, il m'a été impossible de ne pas penser à "Robe de marié" de Pierre Lemaître. On découvre ici aussi, comment il est possible, par petites touches, de conduire un être humain vers la folie.

Mon avis :

Ceux qui me connaissent un peu savent que j'ai horreur de m'ennuyer dans la vie en général et à plus forte raison en lisant. Ici, aucun risque. Pas de délayage, pas de chapitres inutiles. Une montagne enneigée, on sait à quoi ça ressemble...

Les nombreux allés et retours dans le temps ne sont pas déroutants. À chaque changement de période, une petite information nous renseigne dès le début du chapitre sur la chronologie.

Les personnages sont marqués sans être caricaturaux. On se noie avec Fabrice, on change avec Céline et on suit volontiers Taisho dans ses méditations, entre autres.

Pour conclure, je ne peux que féliciter Alexandra et Erik pour ce roman captivant, parfaitement écrit. Une belle réussite pour ce premier ouvrage. Je leur souhaite le succès qu'ils méritent.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :