Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peu de pub !

Vous aurez constaté que ce blog est agrémenté de quelques pubs qui, la plupart du temps, vous annoncent qu'un virus a été détecté sur votre ordinateur... Bien évidemment, je n'y suis pour rien et n'ai aucun contrôle sur ces annonces. En revanche, rien ne m'empêche d'intégrer d'autres publicités, choisies et triées cette fois. Je ne pouvais laisser passer l'occasion de renvoyer l'ascenseur à celui qui m'a mis le pied à l'étrier : Gilles Debouverie. Si j'ai bien travaillé, en cliquant sur l'image, vous devriez arriver sur son site et découvrir ses autres romans.

Je ne vais pas ici me lancer dans une longue critique littéraire, d'autant qu'il vaut mieux ne pas trop en dire sur ce livre. Je note donc simplement le commentaire que j'avais posté sur Facebook, lors de la sortie de "Que tes volontés soient faites" (À ne pas confondre avec "Que ta volonté soit faite" de M. Chattam, sorti peu après.)

Après « La cène de crime », que j’avais déjà beaucoup apprécié, Gilles nous livre un roman plus abouti encore. Du premier, il a gardé un goût certain pour les personnages nuancés en constante oscillation entre le bien et le mal. Pour le reste, il nous propose, dans « Que tes volontés soient faites », une intrigue ficelée comme le rôti du dimanche chez tata Germaine, un suspense aussi dense qu’un brouillard londonien et des rebondissements dignes d’une finale de Rolland Garros. Certaines scènes resteront gravées dans les mémoires, comme par exemple : La partie de… Non, t’inquiète pas Gilles, motus et bouche cousue. Pour les connaître, il suffit de se rendre dans la librairie la plus proche !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :